L’Autorité a conclu une entente avec certains organismes afin de permettre aux étudiants inscrits au programme reconnu Conseil en assurances et en services financiers (Programme) d’effectuer des stages scolaires en milieu de travail. Pendant ces stages, les étudiants sont autorisés à exercer les mêmes activités professionnelles qu’un détenteur de certificat probatoire de représentant pour la discipline ou la catégorie de discipline visée. Trois types de stages sont possibles.

Stage d’été

Ce type de stage peut être effectué par un étudiant dans le cadre d’un cours crédité au programme « Conseil en assurances et en services financiers » offert en alternance travail-études. Il peut également être effectué par un étudiant à temps plein qui désire un emploi d’été dans le domaine de l’assurance ou de l’expertise en règlement de sinistres. Ce stage vise l’acquisition d’expériences réelles de travail.

Sa durée est de 6 à 15 semaines, à raison de 28 heures par semaine, minimum. Il ne peut être prolongé au-delà de 15 semaines. Pour poursuivre son stage chez un employeur, l’étudiant devra procéder à une demande pour un stage à temps partiel ou encore un stage de fin d’études.

Pour participer, l’étudiant doit satisfaire les exigences suivantes :

  • Être un étudiant inscrit à temps plein au Programme;
  • Avoir réussi la première année du Programme;
  • Avoir réussi les cours préalables au stage pour la discipline ou la catégorie de discipline visée. 

Stage à temps partiel (15 heures par semaine)

Ce type de stage peut être effectué par un étudiant inscrit à temps plein dans le Programme. Il vise l’acquisition d’expériences réelles de travail.

Sa durée est d’un maximum de 40 semaines à raison d’un maximum de 15 heures par semaines pendant la période scolaire. Entre la fin de la session d’automne et le début de la session d’hiver, l’étudiant peut travailler à temps plein. Ce type de stage ne peut être prolongé. Le stagiaire qui désire travailler pour le même employeur pendant la période estivale doit déposer une demande pour un stage d’été.

Pour participer, l’étudiant doit satisfaire les exigences suivantes :

  • Être un étudiant inscrit à temps plein au Programme;
  • Avoir réussi la première année du Programme;
  • Avoir réussi les cours préalables au stage pour la discipline ou la catégorie de discipline visée.

Stage de fin d’études (3 semaines et plus)

Ce type de stage peut être effectué par un étudiant à la fin de son programme d’études dans le cadre d’un cours qui vise l’intégration au milieu de travail. Cette intégration est faite par la mise en application en milieu de travail des compétences acquises en milieu scolaire.

Sa durée est d’un minimum de trois semaines à raison de 28 heures par semaine.

Pour participer, l’étudiant doit satisfaire les exigences suivantes :

  • Être un étudiant inscrit à sa dernière session au Programme ou à la formation « Conseil en assurances et en services financiers » (LCA.CN);
  • Être en voie de réussir ces programmes.

Le stage et la durée de validité de l’attestation de stage :

  • Peuvent être prolongés au-delà des trois semaines;
  • Sont d’une durée maximale de six semaines pour une catégorie de discipline ou de 12 semaines pour une discipline.

Exemption de période probatoire

L’étudiant peut être exempté de la période probatoire pour la discipline ou la catégorie de discipline dans laquelle le stage d’été est effectué si les exigences suivantes sont satisfaites :

  • Le stage est d’une durée minimale de six semaines pour une catégorie de discipline ou de 12 semaines pour une discipline à raison de 28 heures par semaine ou l’équivalent;
  • Le stagiaire a reçu une recommandation favorable du superviseur de stage;
  • Le Programme est réussi;
  • En assurance collective de personnes, l’étudiant a réussi l’étude de cas pour la catégorie de discipline visée;
  • La demande de certificat est déposée dans l’année qui suit la réussite du Programme.

Pour plus de détails sur les rôles et les responsabilités des stagiaires et des superviseurs, vous pouvez consulter le Guide de la période probatoire (pdf - 1 Mo)Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Les cabinets, les sociétés autonomes ou les représentants autonomes qui veulent accueillir des stagiaires doivent communiquer directement avec la personne responsable du programme de l’établissement d’enseignement.