|  English Recherche avancée | Taille du texte: + - R 

À propos de l'Autorité Registre Salle de presse Carrières à l'Autorité Nous joindre
Flux RSS Suivez l'autorité sur Twitter Suivez l'autorité sur Facebook Suivez l'Autorité sur LinkedIn
Suivez-nous
  •  |  Imprimer

Glossaire financier

A  B  C  D  E  F  G - H  I - J - K  L - M - N  O  P - Q  R  S  T - U  V - W - X - Y - Z

- F -

Facteur d’équivalence (FE)
Montant déterminé par l’Agence du revenu du Canada qui sert à déterminer la cotisation maximale permise au REER.
Dans le cas de régime de retraite à cotisations déterminées (définies), le FE correspond à la somme des cotisations de l’employeur et de l’employé pour l’année.

Fichier central des sinistres automobiles
Répertoire de tous les sinistres automobiles survenus au Québec. On y trouve de l'information sur les réclamations effectuées par tous les assurés au cours des six dernières années. Il permet aux assureurs de connaître les antécédents de leurs clients et de fixer des primes en conséquence.

Fiduciaire
Personne physique ou morale (généralement une société de fiducie), qui a la responsabilité des valeurs déposées en fiducie (par exemple des actions ou des obligations) et qui doit veiller à ce que toutes les clauses de l’acte de fiducie soient respectées.

Fiducie
Disposition en vertu de laquelle une personne ou une entreprise confie des valeurs (obligations, actions, etc.) à une autre personne (fiduciaire), qui s’engage à détenir et à administrer ces valeurs pour le bénéfice d’une ou plusieurs autres personnes ou entreprises.

Filiale
Société contrôlée par une société mère. La société mère peut retirer des avantages économiques de la société contrôlée et assume les risques qui s’y rattachent.

Fonds de couverture
Fonds émis sous forme de parts. Le gestionnaire de ce fonds a une grande souplesse quant aux stratégies de placement qui peuvent être utilisées. On qualifie souvent ces stratégies de « stratégies de placement alternatives ». Ce fonds est habituellement géré de façon à ce que son rendement soit peu ou pas influencé par l’évolution des marchés boursiers et obligataires.

Règle générale, il est constitué de placements pouvant convenir uniquement à des investisseurs chevronnés : des actions de sociétés fermées, des instruments dérivés, des contrats à terme, etc. Il en va de même des stratégies utilisées, parmi lesquelles on trouve les ventes à découvert, l’investissement par emprunt, la concentration des investissements, l’investissement dans des sociétés en difficultés financières.

Fonds de revenu viager (FRV)
Régime qui permet de reporter l’impôt sur les revenus de placements des investissements qui y sont placés. Les sommes qui sont placées dans un FRV proviennent souvent d’un régime complémentaire de retraite. Contrairement à un REER, le titulaire d’un FRV est obligé de retirer un montant minimal à chaque année. De plus, il ne peut pas retirer plus d’un certain montant de son FRV à chaque année, le but étant que le FRV procure un revenu pour la vie. Les sommes retirées sont imposables.

Fonds de travailleurs
Fonds de placement émis par des regroupements de travailleurs. Les sommes sont investies en partie dans des entreprises qui démarrent ou des petites et moyennes entreprises (PME) afin de créer ou de maintenir des emplois. Ces fonds procurent généralement des avantages fiscaux aux investisseurs.

Fonds distinct
Fonds émis par les assureurs. C’est un fonds similaire à un fonds commun de placement, mais comportant des garanties additionnelles. Par exemple, en cas de décès, vous pourriez être assuré de récupérer les sommes investies mêmes si la valeur de vos placements a chuté. Vous pourriez également bénéficier d’une garantie à l’échéance. Les éléments d’actifs investis sont détenus par un assureur séparément de ses autres éléments d’actifs, d’où l’appellation « fonds distinct ».

Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR)
Régime qui permet à son titulaire de reporter l’impôt sur les revenus de placements. Les sommes qui sont placées dans un FERR proviennent habituellement d’un REER. Contrairement à un REER, le titulaire d’un FERR est obligé de retirer un montant minimal à chaque année (comme pour le CRI). Les sommes retirées sont imposables.

Fonds négocié en Bourse (FNB)
Fonds dont les titres sont négociés comme des actions sur une Bourse. Ces fonds suivent habituellement un indice de référence. Contrairement à un fonds commun de placement, le gestionnaire de portefeuille du FNB n’a pas pour mandat de maximiser le rendement du fonds, mais seulement de suivre l’indice de référence, ce qui explique les frais de gestion généralement plus faibles des FNB.

Formulaire de procuration
Document par lequel un actionnaire donne l’autorisation à une autre personne de le représenter et d’agir en son nom à une assemblée.

Frais d’acquisition
Ce sont les frais payés pour acheter des titres de fonds d’investissement. Certains fonds sont vendus sans frais d’acquisition. La plupart des fonds d’investissement offrent à ceux qui achètent des parts différents choix de frais d’acquisition, par exemple :

Frais d’acquisition initiaux. Selon cette option, des frais d’acquisition initiaux sont déduits du montant acheté et sont remis au courtier à titre de commission. Cela signifie que seulement le montant net de la commission est investi. Vous choisissez le pourcentage de frais d’acquisition avec votre représentant.

Frais d’acquisition reportés. Selon cette option, vous ne versez pas de frais d’acquisition au moment où vous investissez dans les titres d’un fonds. Ces frais seront toutefois déduits au moment de la vente de vos parts. Si vous vendez vos parts dans les cinq à sept ans suivant leur achat, vous payerez généralement des frais de rachat selon un taux qui diminue au fil du temps. Généralement, vous pouvez vendre jusqu’à dix pour cent de vos parts chaque année sans frais d’acquisition reportés ou échanger vos parts contre des parts d’un autre fonds de la même famille sans frais d’acquisition reportés.

Sans frais d’acquisition. Selon cette option, vous ne payez pas de frais d’acquisition. Choisir cette option n’est possible que si vous achetez des titres de fonds directement de son promoteur, sans les services d’un conseiller, ou si vous achetez d’un conseiller employé par une firme de courtage qui est une entité du même groupe que le promoteur du fonds d’investissement. Certains fonds d’investissement offrant l’option sans frais d’acquisition sont parfois offerts par l’entremise des services de courtage à escompte ou des services bancaires en ligne.

Frais de gestion et d’exploitation
Les frais de gestion représentent le total des frais payés ou à payer par le fonds d'investissement à son gestionnaire ou à un de ses conseillers en valeurs ou encore à un conseiller de ces derniers, y compris la rémunération au rendement, mais à l'exclusion des dépenses liées à l’exploitation du fonds. Les frais de gestion incluent les commissions de suivi.

Les fonds paient également des frais d’exploitation relativement à l’administration de leurs activités, lesquels peuvent inclure entre autres les frais de courtage pour la négociation des titres, les honoraires d’audit et d’avocat, les frais de communications aux investisseurs, la rémunération des membres du comité d’examen indépendant, les impôts et les taxes.

Les frais de gestion et d’exploitation sont prélevés à même les actifs du fonds. Il se pourrait que vous ayez à payer d’autres frais lorsque vous achetez, conservez, vendez ou échangez des parts du fonds.

Franchise ou « déductible »
Portion du risque que l’assuré conserve à sa charge. Supposons une franchise de 500 $ en assurance habitation. Si un sinistre couvert survient et que les dommages assurés s’élèvent à 20 000 $, votre assureur verserait 19 500 $.
 

Haut de page