|  English Recherche avancée | Taille du texte: + - R 

À propos de l'Autorité Registre Salle de presse Carrières à l'Autorité Nous joindre
Flux RSS Suivez l'autorité sur Twitter Suivez l'autorité sur Facebook Suivez l'Autorité sur LinkedIn
Suivez-nous
  •  |  Imprimer

Investir dans le Forex - Prudence face aux offres de sociétés étrangères

Le lundi 21 octobre 2013

Montréal – L'Autorité des marchés financiers met en garde les investisseurs québécois à l'égard de certaines offres faites par des sociétés étrangères proposant divers produits permettant de se familiariser avec les investissements dans le marché des devises, aussi appelé FOREX.

Des victimes québécoises

Récemment, l'Autorité a été informée que des Québécois compteraient parmi les victimes d'un stratagème impliquant la société australienne Investment Intelligence Corporation (IIC), son président Senen Pousa et son partenaire d'affaires Joel Friant, promoteur de « ProphetMax Managed FX », un produit éducatif sur la négociation des devises. La perte des investisseurs québécois s'élèverait à un peu plus de 100 000 $.

L'acquisition de « ProphetMax Managed FX » permettait aux acheteurs de se familiariser avec le fonctionnement du marché des devises jusqu'à recevoir une invitation à ouvrir un compte de courtage sur devises auprès d'IB Capital FX LLC, une société néo-zélandaise. Les investisseurs étaient alors invités à donner un pouvoir de négociation discrétionnaire à IIC sur leur compte. La société texane The Elevation Group et ses agents, notamment Mike Dillard, auraient également été impliqués dans ce stratagème par leur rôle joué dans la sollicitation de consommateurs pour le compte de IIC.

Malheureusement, en mai 2012, plusieurs centaines d'opérations effectuées par IIC ont provoqué des pertes de plus de 60 % de la valeur des portefeuilles des investisseurs. Suivant cet incident, les autorités réglementaires des États-Unis et de l'Australie sont intervenues, des actifs ont été saisis et un administrateur judiciaire a été désigné pour protéger et redistribuer éventuellement les actifs.

Les investisseurs qui pourraient avoir été lésés dans ce dossier, sont invités à visiter le site Web de l'administrateur judiciaire.

Évitez d'être victime

Sur Internet ou en personne, offrir des investissements, notamment sur le marché des devises, est une activité réglementée. La personne ou la compagnie qui vous offre d'investir doit être inscrite auprès de l'Autorité. Aucune des sociétés ci-haut mentionnées, ni leurs représentants n'étaient inscrits auprès de l'Autorité pour agir au Québec.

Afin d'éviter d'être une victime de ce type d'approche, assurez-vous de vérifier que cette personne ou cette compagnie est bel et bien inscrite au registre des entreprises et individus autorisés à exercer.

Vous croyez avoir été la cible ou avoir détecté une approche qui vous semble illégale? N'hésitez pas à communiquer avec le Centre d'information. Cette information peut aider l'Autorité dans ses interventions visant à mieux protéger les investisseurs.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.