|  English Recherche avancée | Taille du texte: + - R 

À propos de l'Autorité Registre Salle de presse Carrières à l'Autorité Nous joindre
Flux RSS Suivez l'autorité sur Twitter Suivez l'autorité sur Facebook Suivez l'Autorité sur LinkedIn
Suivez-nous
  •  |  Imprimer

Mise en garde – Prudence à l’égard de sollicitations sur le marché des dérivés

Le mercredi 24 octobre 2012

Montréal – L’Autorité des marchés financiers met en garde les investisseurs à l’égard de sollicitations téléphoniques récemment effectuées pour inciter les Québécois à investir dans le marché des dérivés par l’entremise de Wealth Capital Corp., une société qui n’est pas autorisée à agir au Québec.

Récemment, au moins un Québécois a été sollicité par téléphone de façon assidue et assez insistante par un dénommé Lucien Castel et un autre représentant de Wealth Capital Corp. Ces derniers exerçaient une pression afin que la personne investisse dans le marché des dérivés, plus particulièrement dans les marchés des options sur l’or, par l’entremise de Wealth Capital Corp., une société d'investissement qui semble domiciliée à Hong Kong. Aucun dénommé Lucien Castel, ni Wealth Capital Corp ne sont inscrits auprès de l’Autorité.

Comme ils ne sont pas inscrits auprès de l’Autorité, ces sollicitations visant des investisseurs québécois pourraient contrevenir aux lois administrées par l’Autorité, notamment à la Loi sur les instruments dérivés.

Mentionnons que la Financial and Consumer Affairs Authority a récemment émis une ordonnance d’interdiction temporaire à l’égard de Wealth Capital Corp (en anglais seulement), mais également à l’égard des sociétés Ocean International Ltd. et Manhattan Capital Corp. qui semblent apparentées à la première Wealth Capital Corp. La Securities and Futures Commission de Hong Kong (en anglais seulement) a également ajouté le nom de ces trois sociétés à sa liste d’alerte en septembre 2012.

Rappel aux investisseurs
La sollicitation effectuée par téléphone dans ce dossier rappelle l’importance d’être prudent lorsqu’on partage des informations personnelles sur le Web et les médias sociaux.

Aussi, avant de confier leurs économies à la personne qui les sollicite, l’Autorité invite les investisseurs à se poser 5 bonnes questions afin de déjouer la fraude financière.

L'Autorité des marchés financiers est l’organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

– 30 –

Information :

Journalistes seulement : 
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Twitter : @lautorite