|  English Recherche avancée | Taille du texte: + - R 

À propos de l'Autorité Registre Salle de presse Carrières à l'Autorité Nous joindre
Flux RSS Suivez l'autorité sur Twitter Suivez l'autorité sur Facebook Suivez l'Autorité sur LinkedIn
Suivez-nous
  •  |  Imprimer

Prenez garde aux logiciels miracles qui offrent des rendements trop beaux pour être vrais

Le lundi 18 juin 2012

Montréal – L'Autorité des marchés financiers met en garde les investisseurs à l'égard de sollicitations qu'effectuent des sociétés étrangères qui offrent aux Québécois l'accès à des logiciels ou systèmes d'investissement sur le marché des dérivés tout en promettant des rendements élevés.

Les sociétés qui effectuent ce type de sollicitation usent de divers moyens tels que le téléphone, le courriel, les publicités sur des sites Web et les messages sur les médias sociaux. Généralement, ils offrent, en échange d'un paiement de quelques centaines, voire milliers de dollars, un accès à un logiciel ou système d'investissement promettant de générer des profits très intéressants. Par la suite, ces sociétés mettent les investisseurs en contact avec une prétendue firme de courtier où il est possible de déposer un montant pour transiger. Ces sociétés vont généralement user d'arguments tels que la possibilité d'être remboursé si aucun profit n'est enregistré au terme du contrat.

Lorsqu'ils tentent de récupérer leur investissement, on indique aux investisseurs que leur dossier est sous analyse ou d'autres prétextes du même type. Généralement, les investisseurs ne peuvent récupérer leur mise.

Récemment, au moins un investisseur québécois aurait perdu son investissement après avoir été contacté par téléphone par CTI Group, une société qui offre un logiciel d'investissement. Cette dernière l'aurait mis en contact avec Foremost Trading LLC, une société qui agirait à titre de courtier afin que les investisseurs puissent négocier des contrats à terme en utilisant le logiciel de CTI Group.

Comme Foremost Trading LLC n'est pas inscrite auprès de l'Autorité, les gestes qu'elle effectue auprès d'investisseurs québécois pourraient contrevenir aux lois administrées par l'Autorité, notamment à la Loi sur les instruments dérivés.

Rappels aux investisseurs
Ce type de sollicitation impliquant l'achat d'un logiciel ou système d'investissement pour transiger avec succès se rencontre fréquemment sur le Web. L'Autorité rappelle aux investisseurs de faire preuve de prudence lorsqu'on leur promet des rendements trop beaux pour être vrais. Une règle de base s'applique en matière de placement : plus le rendement espéré est grand, plus grand est le risque qui y est associé.

Avant de confier leurs économies à la personne qui les sollicite, l'Autorité invite les investisseurs à se poser 5 bonnes questions afin de déjouer la fraude financière.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

– 30 –

Information :

Journalistes seulement : 
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
Twitter : @lautorite

 

Haut de page