|  English Recherche avancée | Taille du texte: + - R 

À propos de l'Autorité Registre Salle de presse Carrières à l'Autorité Nous joindre
Flux RSS Suivez l'autorité sur Twitter Suivez l'autorité sur Facebook Suivez l'Autorité sur LinkedIn
Suivez-nous
  •  |  Imprimer

Qu’est-ce que l’assurance collective?

L’assurance collective fait généralement partie des avantages sociaux offerts par les employeurs, les syndicats et les associations professionnelles.

Cette assurance est établie par un contrat au nom du preneur, par exemple, un employeur. L’adhésion est habituellement sans examen médical, et couvre un groupe déterminé de personnes, comme les employés du preneur du contrat. Chaque participant reçoit un certificat d’assurance et aussi une brochure détaillée de la couverture.

Une personne qui est admissible à un régime d’assurance collective doit y adhérer et en faire bénéficier son conjoint, ses enfants d’âge mineur ou étudiants de 25 ans ou moins.

Les protections offertes dans les régimes d’assurance collective 

Vous n’avez pas accès à un régime d’assurance collective?

Il existe des produits d’assurance vendus sur base individuelle, conçus par exemple pour les travailleurs autonomes. En pareil cas, c’est vous qui choisissez.  Ainsi, pour compléter l’assurance offerte par le régime public, vous pourriez acheter une assurance maladie individuelle « complémentaire » qui couvrirait les services que l’assurance maladie du Québec ne couvre pas, comme le transport en ambulance, l’acupuncture ou encore la physiothérapie.

Pour plus d’information, consultez notre guide sur les assurances sur la vie et la santé.

Le régime public d’assurance médicaments

L’assurance médicaments est obligatoire au Québec. Pour ceux et celles qui n’ont pas accès à de l’assurance collective, il existe le Régime public d’assurance médicaments administré par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ).

Ce régime public est à la disposition des personnes qui ne sont pas admissibles à un régime d'assurance collective couvrant les médicaments; des personnes de 65 ans et plus, ou encore  des prestataires d'une aide financière de dernier recours. Les enfants d’âge mineur ou étudiants de 25 ans ou moins des personnes inscrites au régime public sont aussi couverts par ce régime.

Seules les personnes qui ne sont pas admissibles à un régime privé doivent s'inscrire au régime public d'assurance médicaments.